Ah, le plaisir des périodes chocolatées qui nous font céder avec moins de complexe à l'appel de la gourmandise sucrée, parce qu'elle est alors largement partagée! Là est d'ailleurs tout le plaisir.
   Je vous propose une simple recette. Il vous faudra du chocolat de qualité, ainsi qu'un peu de patience et un thermomètre  de cuisine pour tempérer le chocolat de couverture. Le reste se fait aisément. Proposez cette confection à vos enfants, surtout pour la garniture. Ils seront enchantés et adoreront démouler les chocolats. Cette dernière opération est cependant délicate, surtout si les moules n'ont pas tous la forme d'oeufs. J'ai utilisé des empreintes d'oeufs et d'autres de petits poussins (tout petits, ces derniers, du coup très délicats à démouler, même pour moi! J'en ai cassé trois sur quatre.). Vous aurez à les placer au congélateur après la première étape et la dernière. J'ai utilisé deux moules en silicone de 8 empreintes chacune (il y avait 4 lapins dont je ne me suis pas servie).

Des oeufs de Pâques en chocolat
garnis de 2 chocolats croustillants

 

 

Oeufs-de-Pâques-2

   Ingrédients (pour 8 oeufs à 5 cm de longueur et 2,5 cm de largeur et 4 petits poussins à 2 cm de hauteur)

   76 g de chocolat noir  (Valrhona Guanaja 70%) / 76 g de chocolat au lait (Valrhona Jivara 30%) / 76 g de chocolat blanc (Valrhona Ivoire 30%) / 40 g de pétales de maïs sans sucre (il s'agit des fameuses céréales croustillantes, connues sous le nom de cornflakes; vous en trouverez en boutique bio sans ajout de sucre)

   Au bain-marie et séparément, faites fondre à petit feu vos 3 chocolats. Utilisez un thermomètre de cuisine pour contrôler la température du chocolat noir. Il s'agit d'un chocolat de couverture parfait pour ce genre de recette. Il faudra une température bien plus haute que celle voulue pour le faire fondre. Mais vous le remuerez régulièrement ensuite, hors du feu, pour la faire redescendre à 32°C, température idéale pour obtenir ensuite un aspect lisse et brillant, quand le chocolat aura durci. Vous pouvez mettre le bol dans un saladier d'eau froide pour aider le chocolat à refroidir plus vite.
   Quand le chocolat noir a atteint les 40°C ou mieux juqu'à 32°C, vous pouvez l'utiliser. Recouvrez alors les empreintes d'une belle couche de chocolat, en le faisant tourner avec la souplesse de vos poignets pour qu'il nappe les parroies des empreintes.
   Placez ensuite les moules à plat au congélateur pour que le chocolat durcisse.

   Pendant ce temps, prenez les deux autres chocolats fondus. Mélangez bien (jutilise une baguette chinoise). Leur texture n'a rien à voir avec celle du chocolat noir. Elle est bien plus grumuleuse, mais ce n'est pas un problème pour ce qu'on veut en faire ici.
   A la main, broyez les pétales de maïs et répartissez-les dans les deux chocolats. Mélangez bien.

   Sortez les moules du congélateur.
   Garnissez les empreintes d'une couche de choco au lait croustillant et d'une autre couche de chocolat blanc croustillant. Vous pouvez donc, comme moi, garnir chaque empreinte des deux chocolats croustillants ou au contraire altérner d'une empreinte à l'autre.

   Replacez le chocolat noir qui reste au bain-marie pour le faire fondre (il aura durci entre temps) et badigeonnez au pinceau le dessus des empreintes garnies. Replacez-les au congélateur pour 5-10 mn seulement.
   Démoulez les oeufs.
   Conservez-les dans une boîte métallique hermétique.

   Je vais les utiliser pour décorer un simple gâteau au sarrasin, à l'amande et aux airelles. Si j'ai le temps de le photographier, je vous le montrerai. Rien de moins sûr cependant.