De douces friandises saines et gourmandes, empruntées, avec de très légères modifications, à la recette de bonbons d'Anya kassof, dans son livre Green. Elles peuvent se servir glacées ou pas.
   Je les ai réalisées pour un goûter sur l'herbe en famille (avec un gâteau zébré bien gourmand: je vous en proposerai la recette dans un prochain bulletin), dans un agréable parc qui se trouve au pied de chez moi. Je les ai servies glacées, conservées dans une boîte métalique, comme vous pouvez le voir sur la deuxième photo, que j'ai placée dans un sac isotherme.
   Ces bonbons sains, comme les nomme leur créatrice, sont restés glacés pendant plus d'une heure au parc, à l'abri dans le sac isotherme, d'où nous les sortions pour les servir puis les y replacer immédiatement.
   Il s'agit d'oléagineux et de noix de coco râpée, mixés avec un peu de miel, de jus de citron et d'huile de coco. On les réalise très rapidement. Sachez que les enfants adoreront confectionner les boules et les rouler dans la noix de coco râpée.
   Le jus de citron apporte une très agréable note acidulée qui relève les chaudes saveurs de la noix de coco et des noix de cajou.

   Ils ont plu tant aux grands qu'aux petits. Je n'hésiterai donc pas à les proposer à nouveau pour des moments de saines gourmandises.

Saines friandises glacées

 

Bonbons-glacés-1

 

   Ingrédients (pour une petite cinquantaine de boules de la taille de grosses noisettes dans leur coque)

   300g de noix de cajou (vous pouvez opter pour des noix de macadamia, comme le propose Anya Kassof, ou un autre oléagineux; je pense que la noisette ou l'amande donnent une texture moins aglomérante, parce que moins grasse, il faut essayer / 150g de noix de coco râpée + environ 40g de noix de coco râpée pour l'enrobage / 4 càs de miel / 4 càs d'huile de coco / Le jus des 3/4 d'un citron (environ 6 càs), la prochaine fois j'y mettrai même le jus du citron entier / 1 grosse pincée de sel / 1 càc de colorant violet naturel (facultatif)

   Dans un robot, mixez ensemble les noix de cajou, la noix de coco râpée, l'huile de coco, le miel et le jus de citron. Procédez par à-coup pour ne pas chauffer les aliments. La texture doit être rugueuse, mais ni fine ni grosse. Il ne faut surtout pas trop mixer, afin d'éviter une pâte lisse, voire liquide. Elle doit simplement être suffisamment mixée pour être aglomérée et donc maléable.
   Vous pouvez ajouter un colorant naturel pour égayer ces friandises. J'ai choisi un colorant que j'avais à la maison, à base de myrtilles ne poudre. Anya Kassof utilise du jus de betterave. Je trouve l'effet particulièrement joli: une pâte colorée, ici prune, roulée dans la noix de coco râpée, comme des flocons de neige.
   Formez ensuite des petites boules dans le creux de la main et roulez-les ensuite dans la noix de coco réservée à cet effet et placée dans une assiette creuse pour faciliter l'enrobage.

   Placez ces friandises dans une boîte métalique chemisée de papier sulfurisé.

 

Bonbons-glacés-2


   Elles se conservent au réfrigérateur une semaine ou au congélateur plusieurs mois. Comme vous l'avez compris, j'ai choisi de les servir glacées. Vous pouvez d'ailleurs les servir sans problèmes à la sortie du congélateur, parce q'elles ne gèlent jamais compètement: on croque dedans sans le risque de se casser les dents! Mais elles sont meilleures sorties dix minutes avant de les servir.

   N'hésitez pas à varier les associations des ingrédients, en respectant à peu près les proportions. Je tenterai d'autres versions (l'amande ou la noisette certainement, même si elles sont moins grasses; elles nécessiteront peut-être d'autres aglomérants, à voir...).