Eau d'ébène

16 novembre 2014

Pains au chocolat pas tout à fait vrais

   Je ne vous apprends rien en vous disant que j'aime beaucoup pâtisser. Mon inclination va vers les cakes (déclinables à l'envi) et vers les pâtes levées (j'aime particulièrement les brioches) que je réalise au quotidien. J'ai découvert, l'an dernier, des petites brioches à l'allure de pains au chocolat. Vous trouverez de multiples recettes sur le net. Ce qui est intéressant chez eux, c'est cette possibilité de faire, en un tour de main, ces gourmandises sans avoir à plannifier le temps de tourage, comme l'exige la pâte à croissant. Du coup, j'ai testé toutes mes pâtes à brioche appréciées, des moins riches au plus caloriques: sans beurre, à la crème fraîche, à la purée d'oléagineux, avec peu, moyennement ou beaucoup de beurre. Tout est possible! N'hésitez pas à essayer avec vos recettes bien-aimées de pâte à brioche. Préférez juste celles qui vous donnent une mie moelleuse, si ce n'est légère. Vos faux pains au chocolat concurrenceront alors les vrais sans "lèse-gourmandise"!

   Pour ma part, j'ai choisi de vous livrer aujourd'hui une recette relativement calorique (mais sans excès, non plus) et donc très gourmande, parce que c'est celle qui relève les suffrages pour cette recette de pains au chocolat briochés. C'est avec elle que je réalise la brioche Nanterre, parfaite pour un petit-déjeuner du week-end.

 

Pains au chocolat briochés

 

briochettes-choco

 

   Ingrédients (pour 12  pains au chocolat ou 16 plus petits)

350g de farine T 45 ou T55 / 7,5g de sel fin / 37,5g de sucre blond non raffiné / 4 oeufs / 15g de levure fraîche + un peu d'eau tiède / 190g de beurre tempéré coupé en petits morceaux / 12 ou 16 bâtons de chocolat pour pains au chocolat (vous pouvez également les réaliser à partir d'une tablette de chocolat que vous coupez en barres, à l'aide d'un bon couteau pour ne pas casser le chocolat) / un peu de lait pour la dorure

 

      Dans la cuve de votre robot, mettez la farine, le sucre d'un côté et le sel d'un autre. Réalisez un puits au centre et versez-y les oeufs préalablement battus. Lancez votre robot à vitesse lente, jusqu'à ce que les oeufs soient incorporés. Le mélange est très grumeuleux.
   Ajoutez la levure préalablement délayée dans un peu d'eau tiède. Laissez le robot travailler à vitesse lente.
   Ajoutez enfin et petit à petit le beurre tempéré en morceaux, à vitesse moyenne.
   Lorsque tous les ingrédients sont incorporés, augmentez la vitesse sur un mode rapide et laissez-le pétrir la pâte 10mn environ. Quand celle-ci devient lisse et élastique (on dit alors qu'elle "claque"), cessez le travail.

   Recouvrez la pâte d'un film alimentaire au contact pour éviter qu'elle sèche et laissez-la pousser pendant une heure environ (elle doit doubler de volume) dans une pièce chaude ou près d'une source chaude (entre 25 et 40° = vous pouvez utiliser votre four en fonction "étuve" à 30 ou 40°C, une demie heure de pousse suffit alors).

   Si vous voulez la cuire plus tard, mettez la pâte au réfrigérateur jusqu'à son utilisation (du soir au matin, par exemple), sinon continuez sa préparation. Il faut désormais la dégazer par quelques pressions des mains sur un plan de travail légèrement fariné.

   Etalez-la en un rectangle plus grand sur sa longueur (plus grand horizontalement). Coupez le rectangle en deux sur sa largeur (horizontalement). Placez horizontalement 6 (ou 8) bâtons de chocolat côte à côte, les espaçant de 5mm environ les uns des autres. Coupez 6 (ou 8) rectangles dans chaque partie. Vous obtenez donc 12 rectangles (ou 16 plus petits). Roulez chaque rectangle sur lui-même et disposez un deuxième bâton en cours de route.

   Disposez les boudins sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Espacez-les suffisamment pour qu'ils ne se collent pas les uns aux autres en gonflant. Couvrez-les au contact de film alimentaire. Laissez-les pousser une demie heure. Préchauffez le four à 210°C.

   Retirez le film. Badigeonnez les pains de lait.   Enfournez 13-15mn. Ils doivent être dorés, mais soyez vigilants, parce qu'ils peuventtrop dprer sur la fin de la cuisson, dans certains fours.

 

 


06 novembre 2014

Pizza maison, hummm

   La familia avait une grande envie d'une pizza maison. Alors, après quelques jours d'attente, je m'y suis mise. Un petit coup d'oeil chez Marie Chioca pour y trouver une idée de recette de pâte et me voilà en train de marier des ingrédients disponibles à la maison: farine complète de petit épeautre et son d'avoine. Une garniture classique avec des tranches de rôti de porc bio (eh non, cette pizza n'est pas végétarienne, si j'ai tendance à manger peu de viande, et la famille également, forcément..., on en mange tout de même, mais de qualité, si possible). Que les végétariens suppriment simplement cet ingrédient. Vous pouvez d'ailleurs tous garnir votre pizza selon vos envies et goûts et, comme moi, varier la composition de votre pâte selon ce que vous avez à la maison (farine de blé, de maïs, de riz...).

Pizza maison

 

pizza-1

 

Pizza-2

 

   Ingrédients

  Pâte (pour 3 boules à pizzas : je n'ai utilisé qu'une boule et j'ai mis les 2 autres au congélateur pour une utilisation ultérieure):

   400g de farine de petit épeautre T110 / 100g de son d'avoine / 20g de levure fraîche / 300ml d'eau / 1 càs de sirop d'agave/ 2 càs d'huile d'olive / 1 pincée de sel

   Garniture pour une pizza (2 à 3 personnes) = choisissez vos produits bios, si possible, ceux-là ne reviennent pas très chers

   6 càs de coulis de tomates (en bocal et de qualité) / 80g d'émmental râpé / quelques champignons (120g environ) / 1 quinzaine d'olives noires (grecques, si vous les aimez salées) / 4 tranches de rôti de porcs = 120g environ (ou de jambon, mais les tranches de rôti donnent une épaisseur agréable en mâche)

 

   Faites tiédir l'eau, puis dissolvez-y la levure.
   Dans la cuve de votre robot, au crochet (ou dans votre MAP ou encore à la main), mélangez la farine, le son d'avoine, le sel et l'eau levurée, à vitesse lente.
   Puis ajoutez les autres ingrédients, à vitesse lente. Enfin pétrissez à vitesse rapide jusqu'à ce que la pâte soit homogène et moins collante (elle le reste tout de même).
   Recouvrez ensuite au contact la pâte avec du film alimentaire. Laissez reposer dans votre four éteint (ou à 30-40°c, s'il fait froid chez vous ou pour aller plus vite) durant 1h (1/2h suffit à 30-40°C). Vous pouvez aussi laissez votre pâte reposer au réfrigérateur toute une nuit ou quelsues heures (ce que j'ai fait et ce qui a permis de la manipuler sans qu'elle soit collante; c'est un bon astuce quand la pâte colle un peu trop) après l'avoir laissé doubler de volume en dehors.

   Préchauffez votre four à 180°C.

   Dégazez la pâte sur une surface plate et légèrement fariné. Formez un boudin et coupez-le  en 3 morceaux (pour 3 pizzas). Etalez la pâte (ou les pâtes) en un disque de 28cm environ. Posez celui-ci (ou ceux-ci) sur une plaque légèrement fariné.

   Garnissez votre pizza (ou vos pizzas), en commençant par le coulis de tomates, le fromage puis le reste des ingrédients.

   Enfournez 20mn et servez aussitôt.

 

Posté par Ellae à 20:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 octobre 2014

Gâteau aux épices et aux pépites de chocolat sans gluten

   Voici un gâteau gourmand qui convient aux intolérents au gluten. Il devrait contenter tout le monde grâce à sa riche consistance apportée par la farine de seigle complet, au léger croquant extérieur apporté par la farine de riz, à ses irrésistibles pépites de chocolat.

   Vous pouvez compter une petite dizaine de parts. Il se conserve 3 jours sans problème.

Gâteau aux épices et aux pépites de chocolat

sans gluten

cake-seigle-2

   Ingrédients (pour une dizaine de parts environ)

   5 oeufs / 150g de farine de seigle T150 / 150g de farine de riz blanche / 1 sachet de poudre à lever (sans gluten pour les véritables intolérents = vous en trouvez sans difficultés dans les magasins bio) / 300g de beurre (c'est riche, mais n'en mettez pas moins pour ce gâteau; vous pouvez le  remplacer par 10 càs de purée d'oléagineux, noisette ou amande, par exemple) / 8 càs de sucre de fleur de coco (ou d'un autre sucre, non raffiné bien sûr) / 1 càc bombée d'un mélange d'épices pour pain d'épices ou pour spéculos en poudre / 100g de pépites de chocolat (vous pouvez couper une demie tablette de bon chocolat pâtisser en tout petits morceaux) / le zeste d'une belle orange non traitée (ou d'1 citron ou encore d'1 càc de cristaux d'huile essentielle de bergamote)

 

   Dans une jatte battez les oeufs entiers et le sucre énergiquement au fouet manuel, jusqu'à ce que l'appareil éclaircisse et mousse. Vous pouvez bien entendu faire tout cela dans votre robot, si vous en possédez. 

   Dans un bol, mélangez les 2 farines et la poudre à lever. Incorporez ce mélange à l'appareil précédent, qui doit devenir lisse et homogène.

   Préchauffez votre four à 200°C.

  Faites fondre le beurre et incorporez-le lentement et patiemment à l'appareil (cela peut prendre 2-3 minutes), dans un mouvement circulaire du bas vers le haut de la jatte.

   Ajoutez les épices et la poudre à lever. Mélangez bien.

   Incorporez enfin les pépites de chocolat.

  Versez dans un moule, rond de préférence (environ 25 cm de diamètre). J'ai utilisé un moule en silicone (ce qui n'est pas dans mon habitude, mais celui-ci gît au fond de mon placard depuis si longtemps que j'ai voulu exceptionnellement profiter de son effet...).

   Enfournez 17 mn environ à 200°, puis baissez la température à 170° pour 23 à 26 mn. Surveillez la cuisson à l'aide de la lame d'un couteau planté dans le gâteau (elle doit ressortir légèrement humide, mais propre), parce qu'elle peut varier selon les fours.

   Laissez refroidir, puis démoulez.

19 octobre 2014

Velouté de choufleur aux fruits secs

   Très chers lecteurs et lectrices, je vous prie de bien vouloir excuser mon long silence. La rentrée m'a littéralement accaparée et ce n'est que maintenant que je trouve le temps de revenir vers vous. Si cette année s'annonce pour moi bien chronophage, je n'ai aucunement l'intention de garder mes recettes pour moi. Alors s'il m'arrivait de suspendre ma "plume" culinaire un peu trop longtemps, ne pensez pas à l'abandon. Je m'éfforcerai de publier autant de fois que possible et de ne pas m'abstenir trop longtemps. Je m'organise pour que cela n'arrive pas ou peu!

   En attendant les nouvelles recettes à venir, je vous livre aujourd'hui un velouté de choufleur aux fruits secs, qui, s'il correspond parfaitement bien à la saison, va moins bien avec le temps estival que nous connaissons depuis quelques jours, de façon presque inquiétante. Vous garderez donc cette recette sous le coude pour le retour des fraîcheurs automnales.

 

Velouté de choufleur aux abricots secs et aux noix de cajou

 Très grande

Velouté-choufleur-fruits-secs

 

   Ingrédients (pour 8 parts)

   1 choufleur de taille moyenne / 2 gousses d'ail/  1 càc rase de cumin en poudre / 1 càc rase de fenugrec en poudre (les épices sont facultatives, mais relèvent le gôut; vous pouvez en choisir d'autres à votre goût) / 1 càs rase de bouilon de légumes en poudre (ou un cube, si vous n'en avez pas en poudre) / un bon filet d'huile d'olive / 2l d'eau / 2 abricots secs réhydratés 15 mn dans de l'eau chaude et 5 noix de cajou par personne

 

  Versez un bon filet d'huile d'olive dans une cocotte minute, puis les épices et les gousses d'ail dégermées et coupées en morceaux. Faites revenir une petite minute à feu doux.

   Ajoutez le choufleur, préalablement lavé, débarrassé de ses feuilles et coupé en morceaux. Laissez revenir à feu moyen 3-4 mn, en remuant constamment.

   Ajoutez l'eau et le bouillon en poudre. Remuez. Couvrez la cocotte, en plaçant le bouton de cuisson sur l'ouverture la plus grande, afin de perdre le moins de vitamines possibles. N'hésitez pas à utiliser un autre mode de cuisson préservant mieux encore les vitamines. Cuisez 20mn à feu moyen.

   Hors du feu, laissez la cocotte fermée durant dix minutes, puis ouvrez-la et mixez le tout.

  Servez ausitôt dans des bols ou des assiettes creuses, accompagné des abricots secs réhydratés coupés en morceaux et des noix de cajoux que vous aurez préalablement fait griller à sec dans une poêle.

 

03 septembre 2014

Hot dog maison

   Les vacances sont finies... Les petiots et les grands ont repris le chemin de l'école et du travail. Mais pour ne pas redémarrer trop abruptement, je vous propose une recette de Food Street maison, réalisée durant les vacances, à l'occasion d'un week-end consacré entièrement aux enfants (fiston et neveux en grande réunion!). Idéal pour pique-niquer dans vos moments libres ou à une pause déjeuner quand on travaille. Et puis, comme c'est une recette qui plaît tout aussi bien aux petits qu'aux grands, pas la peine d'attendre ces derniers ou d'en avoir pour s'offrir ce pain maison garni d'une saucisse qui lui donne l'allure d'un toutou (euh... C'est bien comme ça qu'on explique son nom américain?).

   Ma recette de pain n'est pas vegan, mais pour ceux et celles qui en préfèreraient une, vous n'aurez aucun mal à en trouver sur le net. Marie Laforêt en propose sur son blog, par exemple.

 

Hot dog maison

 

hot-dog

 

   Ingrédients (pour 6 pains)

  Les pains

500g de farine / 10g de sel fin / 40g de sucre complet / 3 oeufs / 15cl de lait (vous pouvez utiliser du lait végétal) / 150g de beurre doux / 10cl d'huile d'olive / 20g de levure fraîche (ou 10g de levure de boulanger en sachet).

   La garniture

   Mettez-y ce qui vous tente. Je les ai garnis simplement avec des saucisses végétales, des cornichons aigre-doux, des oignons confits et de la moutarde douce et sucrée, mais vous pouvez choisir de glisser dans ces pains tout ce que vous aimez. Ces sandwichs auraient mérité une petite sauce, je n'y manquerai pas, la prochaine fois. Tentez donc un ketchup maison, une sauce à la moutarde et au fromage blanc de brebis ou tout autre chose de votre goût.

   6 saucisses végétales / 3 gros cornichons par sandwichs / 4 gros oignons / 1 càc de cumin en poudre / 1 càc de gingembre en poudre / 1 bon filet d'huile d'olive / sel (facultatif; je m'en suis passée).

 

   Les pains

   Coupez le beurre en morceaux et placez-le au réfrigérateur.
   Dans la cuve de votre robot, versez tous les ingrédients secs, sauf la levure. Mélangez au crochet.
   Dans une casserole à feu doux, faites tiédir le lait et diluez-y ensuite
la levure, hors du feu.
   Versez le liquide dans la cuve avec le mélange sec et mélangez au crochet, à vitesse lente.
   Incorporez alors les oeufs préalablement battus dans un bol et mélangez à vitesse lente d'abord, puis rapide quand ils sont incorporés, jusqu'à ce que la pâte se décolle des parroies.
   Incorporez enfin le beurre froid en morceaux et pétrissez au robot à vitesse moyenne, puis rapide. Quand la pâte a un aspect homogène et élastique, qu'elle se décolle parfaitement des bords du robot, elle est prête. Filmez-la au contact et laissez-la doubler de volume durant 1 heure dans un endroit à l'abri des courants d'air. Le mieux, c'est le four éteint et fermé, sauf si vous êtes en plein été, avec un véritable temps estival!
   Placez ensuite la pâte sur votre plan de travail légèrement fariné. Dégazez-la, formez un boudin et coupez-la en 6 morceaux égaux (vous pouvez les peser pour plus de précision, chaque pâton doit peser 150g environ). Façonnez des petits pains longs. Placez-les sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Couvrez au contact les pâtons de film alimentaire. Laissez-les reposer 1/2 heure.
   Enlevez le film et badigeonnez les pâtons d'huile d'olive. Enfournez à 180°C, 20mn dans un four déjà préchauffé.
   Laissez-les refroidir sur une grille.

 

   Garniture

  Faites confire les oignons coupés en lamelles dans un pôele avec un généreux filet d'huile d'olive. Quand les oignons commencent à dorer, ajoutez le sucre et les épices. Laissez confire à feu moyen. N'hésitez pas à baisser encore le feu, si c'est nécessaire, pour éviter que les oignons brûlent.
   Découpez les pains en deux sur leur longueur, mais pas jusqu'au bout pour mieux réussir à les tenir fermés ensuite, à la façon des sandwichs baguette.
   Garnissez vos pains.
   Dégustez-les emballés dans du papier kraaft et maintenus par un bout de ficelle ou de ruban pour un joli pique-nique écolo. Vous pouvez aussi choisir de les enfermer, sérrés les uns contre les autres, dans une grande boîte ou chacun dans une petite boîte individuelle, si vous en avez des adaptées et surtout suffisamment pour tous.

Régalez-vous!

 

Posté par Ellae à 11:17 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,



17 août 2014

Cookies épeautre, avoine et choco-noix

   _ Je vais faire des biscuits. Qu'avez-vous envie de manger aujourd'hui?

   _ Des biscuits au chocolat et aux noix.

   Hummm... heureusement, j'ai ça en stock. Mélangeons quelques farines et insérons des flocons d'avoine pour des cookies à la texture granuleuse. J'ai mis peu de beurre, vous pouvez augmenter la quantité, si vous les voulez plus gourmands encore.

 

Cookies à l'épeautre, à l'avoine, au chocolat et aux noix

 

cookies-avoine-choconoix-2

 

   Ingrédients (pour douze cookies environ)

   100g de farine de grand épeautre 1/2 complète / 60g de farine d'avoine / 50g de petits flocons d'avoine / 100g de sucre complet / 60g ou plus de beurre doux / 1 pincée de sel de l'Himlaya / 1/2 sachet de poudre à lever / 1 oeuf1/2 càc d'épices à pain d'épices (facultatif) / 6 pincées de cristaux d'huile essentielle de bergamotte ou 2 gouttes d'huile essentielle de citron ou autre agrume / 50g de pépites de chocolat / 40g de cerneaux de noix concassés grossièrement

 

   Dans une jatte, mélangez tous les ingrédients secs, sauf le chocolat et les noix.
   Faites fondre le beurre et incorporez-le au mélange sec du bout des doigts.
   Ajoutez l'oeuf et mélangez du bout des doigts.
   Ajoutez les pépites de chocolat et les cerneaux de noix. Mélangez sans pétrir avec les doigts.
   Préchauffez le four à 180°C.

   Formez des boules de la taille d'une grosse noix. Déposez-les sur une plaque de four, chemisée de papier cuisson. Applatissez légèrement les boules avec le plat de la main.

   Enfournez 20mn. Les cookies doivent être tout juste bien dorés.

   Laissez-les refroidir sur une grille.
   Conservez-les dans une boîte métallique.

 

cookies-avoine-choconoix-1

 

Posté par Ellae à 11:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 août 2014

Pink smootie

   Je vous propose une autre version de smootie. Je l'ai fait au petit déjeuner, mais vous pouvez très bien le réaliser et le déguster à un autre moment. Il est moins riche que celui que je vous ai proposé en version 1 et convient donc très bien à un autre repas ou collation. Sa jolie couleur rose vient de la betterave. Il est léger, tout juste sucré naturellement par les fruits et la betterave qu'il contient. Il plaît aussi bien aux grands, aux grandes qu'aux plus petits.

 

Pink smootie

Version 2

 

Pink-smootie

 

   Ingrédients (pour 2 grands verres ou 3 moyens)

   1/2 petite betterave / 1 poire bien mûre / 1 nectarine mûre et de belle taille / 1 càs de purée d'amande blanche / eau (filtrée de préférence)

 

   Dans votre blender, versez la 1/2 betterave épluchée, la poire pelée dont vous aurez ôté le coeur, et la nectarine épluchée  et dénoyautée (vous pouvez conserver la peau des fruits, mais le grain de votre smootie sera plus épais), les 3 coupées en morceaux.

   Ajoutez la purée d'amande bien souple (il faut avoir bien mélangé la purée dans son pot au préalable).

   Versez de l'eau jusqu'au repère 1/2 litre sur votre blender (les fruits tenant une bonne place dans le contenant, vous y versez donc beaucoup moins d'eau que le 1/2 litre indiqué, 20 à 25cl je pense).

   Mixez par à coup de 10 secondes de marche / 30 secondes de pause pour ne pas chauffer l'appareil et donc vos ingrédients. Normalement 3 lancements du blender suffisent ici pour obtenir une fine texture de smootie.

   A déguster sur le champ!

 

Posté par Ellae à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 août 2014

Crinkles, mi-gâteaux, mi-biscuits

   J'ai trouvé une recette de petits croquants dehors, moelleux dedans chez Il était une fois la pâtisserie. Il s'agit de petites boules mi-biscuits, mi-gâteaux au chocolat, recouverts de sucre glace. Ils se réalisent très rapidement et plaisent par leur aspect craquelé très joli. Je vous conseille d'essayer avec les enfants: faire des boulettes et les rouler dans le sucre glace est une activité qui leur plaît beaucoup.
   J'aime beaucoup leur côté craquelé sublimé par le sucre glace. Leur saveur a la simplicité du classique gâteau au chocolat.

 

Crinkles

mi-gâteaux, mi-biscuits au chocolat

 

crinckles

 

   Ingrédients (pour environ 20 crinckles)

   200g de chocolat noir pâtissier / 50g de beurre / 2 oeufs entiers / 80g de sucre complet / 1/2 càc de poudre à lever / 190g de farine T.80 / 1 pincée de sel / Sucre de glace pour la décoration

   Faites fondre le chocolat cassé en morceaux directement dans la casserole avec 1 càs d'eau, puis ajoutez le beurre avant que le chocolat soit tout à fait fondu. Mélangez sans cesse à la cuillère en bois pour que le chocolat ne brûle pas, jusqu'à ce que l'appareil soit homogène.

   Dans une jatte, fouettez les oeufs et le sucre, jusquà ce que le mélange blanchisse.
   Versez ensuite l'appareil chocolat dans ce mélange oeufs/sucre. Mélangez bien.
   Incorporez ensuite la farine, le sel et la poudre à lever tamisés que vous aurez préalablement mélangés ensemble dans un bol.
   Recouvrez au contact la pâte d'un film alimentaire et placez-la au réfrigérateur pour 2h ou, si vous êtes préssés, 1/2h au congélateur, afin qu'elle durcisse et devienne maléable à la main.

   Préchauffez votre four à 180°C.
   Sortez la pâte du réfrigérateur.
   Versez du sucre glace dans un bol.
   Formez des boules de pâte de la taille de grosses noix et roulez celles-ci dans le sucre glace de façon homogène.
   Placez les boules sur une plaque de four chemisé de papier cuisson.
   Avec une petite passoire, saupoudrez encore les boules du sucre glace restant dans le bol (parfois, le roulé de sucre dans le bol ne suffit pas à le conserver visible après cuisson).

   Enfournez pour 11mn, voire 12, selon votre four, mais pas plus.   Laissez refroidir sur une grille avant de les déguster.
   Conservez-les dans une boîte métallique.

   Je tenterai une cuisson plus courte pour voir ce que cela donne: un coeur plus coulant sera aussi intéressant, si la texture craquelée extérieure demeure.

 

31 juillet 2014

Smoothie du matin version 1

   Une petite recette de smoothie bien énergétique au petit déjeuner et qui ne prend pas plus de 3mn à réaliser, disons 5, si l'on prend son temps! Je fais beaucoup de smootie le matin pour l'ensemble de la famille. C'est rapide à faire. On peut y mettre tout ce que l'on veut (fruits frais et secs, légumes, herbes, oléagineux, superaliments, laits végétaux...) et surtout on peut y glisser des ingrédients que certains "refuseraient" d'avaler autrement (cacao cru, algues, levure de blé, levure de bière...).
   J'en fais parfois aussi à d'autres moments de la journée, mais c'est beaucoup moins systhématique. Pour une entrée: carotte, citron, eau et coriandre, avec ou sans purée de noix de cajou, par exemple. Et si l'on y met peu d'eau, on obtient une purée à manger à la cuillère: très sympa présentée dans des verrines.

   Je m'amuse à unir de nombreux ingrédients selon la saison, l'envie et les besoins, selon ce que j'ai aussi en  stock. Je joue sur des associations parfois plus ou moins recherchées (poire, citron, dattes, goji, levure de blé fraîche, lait d'avoine ou mangue, orange, algue wakame, graines de lin, eau), parfois toute simple, comme aujourd'hui.

   L'avantage du smoothie, c'est que l'on peut associer plusieurs produits bénéfiques à l'organisme, tout en trouvant des saveurs dominantes qui plaisent au palais (pour dominer celles qui plairaient moins, mais que l'on a choisies pour leurs nombreuses vertues diététiques; le cacao cru, par exemple, ne plaît pas à tous en raison de sa forte amertume, mais associé à la banane et la poire, il devient tout agréable et plaisant). Le smoothie réveille, énergise et se digère très facilement grâce à sa forme liquide.

   Vous pouvez utiliser un mixeur, si vous n'avez pas de blender. Mais dans tous les cas, ne mixez que par à coups, alternant 10 secondes de mixage et 30 secondes d'attente, jusqu'à ce que vous ayez obtenu la consistance souhaitée. Ajoutez du liquide (eau ou lait végétal, selon votre recette) si besoin. Il ne faut surtout pas laisser l'appareil chauffer: il brûlerait certaines propriétés des produits que vous utilisez.

   Le smootihe n'a pas la consistance lisse du jus. Il contient une "pulpe" plus ou moins importante selon les ingrédients que vous utilisez et la durée ou la puissance du mixage. Faites à votre convenance, mais surtout ne laissez pas chauffer l'appareil. Et si vous préférez le jus (ce qui à mon humble avis est dommage parce qu'il perd des fibres des fruits et légumes, en grandes partie, en tous cas), vous pouvez, pour finir, filtrer le smoothie au chinois.

 

Smoothie du matin

banane, poire et cacao cru

 

smootie-banane-poire-cacao-2

   Ingrédients pour un grand verre

   1 banane / 1 poire / 2 fèves de cacao cru / eau (filtrée de préférence)

   Dans votre blender, versez la banane et la poire épluchées (pas obligatoire pour la poire, si elle est bio) et coupées en grossiers morceaux. Ajoutez l'eau jusqu'à l'indication d'1/4 de litre sur le récipient du blender (cela équivaut à 1/3 de mon grand verre ci-dessus).

 

Posté par Ellae à 18:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 juillet 2014

"Super" salade

   Aujourd'hui, je vous propose une recette salée (je vous avais promis de vous en livrer quelques unes parfois), rapide et facile à réaliser. Une salade saine avec quelques superaliments (vous savez ces bons produits de la nature que quelques rares firmes produisent dans un esprit d'équité du producteur au consommateur, comme Sol Semilla, mais vous trouverez d'autres marques dans les boutiques bio) et de bons légumes locaux et de saison tout crus. Vous pouvez varier les ingrédients de la salade et de la sauce (c'est une des sauces que j'improvise avec les épices, huiles et autres que j'aime à utiliser pour accompaner les crudités), selon vos goûts, vos besoins, selon ce que vous avez aussi dans vos placards. N'hésitez pas: il s'agit d'associer de bons et sains aliments et donner envie à tous de les manger. Je vous propose des quantités pour une personne. Multipliez-les selon le nombre que vous serez à table.

 

"Super" salade
Crudités et superaliments

 

Super-salade-1

 

  Ingrédients (pour 1 personne)

   Garniture:

1 poignée de feuilles vertes, selon la saison; je ne l'ai pas tout à fait respectée, moi, ici, la mâche ne l'étant pas... / 1/2 ou 1 petite carotte crue / 1 toute petite ou un morceau de betterave crue / 1 petit morceau de jeune fenouil / 1/2 ou 1/4 d'avocat / 2 fèves de cacao cru (voir ici par exemple)  / 2 grosses pincées d'un mélange d'algues séchées en paillettes ( la "salade du pêcheur", par exemple, mais vous pouvez utiliser d'autres types d'algues, voir ici)

   Sauce:
1 càs d'un mélange d'huile (la Quatuor, par exemple = colza, olive, sésame et courge) / 1 càc à peine pleine de vinaigre de riz / 1/2 càc de curcuma en poudre / 1/3 de càc de fenugrec en poudre / 1 pincée d'ail séché en poudre / 1 pincée de sel ou 1/2 càc de Tamari (facultaif; je m'en suis passée).

 

   Mélangez tous les ingrédients de la sauce à la fourchette dans un grand bol (ou un saladier pour plusieurs personnes).
   Epluchez la betterave et la carotte. Coupez les extrémités du fenouil si besoin pour les jeter et lavez-le. Coupez le tout à la mandoline (ou finement avec un couteau bien tranchant ou un robot, mais pour si peu ce dernier sera de trop...) et versez-les dans le bol.
   Coupez le morceau d'avocat. Ajoutez-les aux autres légumes avec la mâche, les algues et le cacao préalablement pilé.
   Mélangez le tout délicatement pour ne pas écraser l'avocat. Servez et dégustez aussitôt pour jouir au mieux des vitamines et autres bienfaits des légumes fraîchement coupés.

 

Posté par Ellae à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



Fin »