Eau d'ébène

19 mai 2017

Sablés choco-noisette

   Une amie nous a ramené de Tunisie de succulents biscuits à la noisette avec une pointe de chocolat surmontée d'une demi-noisette grillée. Je n'ai pas voulu me lancer dans une recherche de reconstitution de ces biscuits, mais j'ai simplement eu envie de réaliser des sablés noisette nappés de chocolat. Un vrai régal pour les petits comme pour les grands.

Sablés noisette-chocolat

Sablé-choco-noisette

   Ingrédients (pour 25 sablés)
250g de noisettes en poudre / 100g de sucre coco (ou autre sucre complet ou blond) / 2 càs de fécule de maïs / 4 càs d'eau froide / 125g de beurre doux / 1 càs de crème de coco / 100g de chocolat noir

   Dans une jatte, mélangez les ingrédients secs.
   Ajoutez l'eau. Mélangez.
   Avec les doigts, sablez les ingrédients secs avec le beurre mou coupé en morceaux. Ne travaillez pas la pâte.
   Rassemblez-la en boule et placez-la au réfrigérateur une bonne demie heure.
   Etalez ensuite la pâte et, à l'aide d'un emporte-pièce, formez les biscuits.

   Dans un four préchauffé à 180°C, enfournez les biscuits 10mn, après les avoir placés sur une plaque recouverte de papier cuisson.

   Laissez refroidir vos sablés sur une grille.
   Faites fondre le chocolat avec 1 càs de crème de coco.
   Trempez les sablés dans le chocolat fondu sur une face (ou nappez-les à l'aide d'une cuillère, si c'es plus facile ainsi) et replacez-les sur la grille, face chocolat vers le ciel pour que ce dernier durcisse. Le mieux est de les mettre au réfrigérateur une demie-heure et de les sortir ensuite pour les conserver dans une boîte métallique, jusqu'à 3 jours, si vous arrivez à ne pas tout dévorer.

Posté par Ellae à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 avril 2017

Cake au citron sans gluten

   Voici une recette de cake sans gluten, facile à réaliser. J'adore les cakes à la farine de maïs. Mais cela faisait un moment que je n'en avais pas réalisé. J'ai voulu un peu de peps dans ce gâteau qui est en général plutôt dense de par l'emploi de la farine de maïs. J'y ai mis de la farine de riz pour l'alléger un peu.
   J'ai réussi à le faire apprécier de mon homme, qui d'habitude préfère les cakes à texture bien moelleuse. Le citron est parfait dans cette association avec le maïs. Pour une touche de gourmandise supplémentaire, j'ai fait un petit glaçage (sucre et jus de citron). Le cake se conserve 3 jours sans soucis, voire plus (mais on ne l'a pas gardé au-delà).

Cake au citron

Cake-citron-maïs

   Ingrédients
125g de farine de maïs / 125g de farine de riz / 125g de beurre doux / 3 oeufs / 100g de sucre blond / le zeste et le jus d'un gros citron / 1/2 sachet de poudre à lever (sans gluten pour un 100% noglu)

   Préchauffez le four à 180°c.
   Dans une jatte, fouettez les oeufs et le sucre.
   Ajoutez les farines et mélangez bien.
   Ajoutez le beurre fondu, mélangez.
   Incorporez la poudre à lever, le jus et le zeste de citron. Mélangez bien.
   Versez l'appareil dans un moule à cake, préalablement huilé et fariné.
   Enfournez 35mn environ, à chaleur tournante. Vérifiez la cuisson du cake à l'aide de la lame d'un couteau, qui doit en resortir sèche.
   Démoulez et laissez refroidir sur une grille.
   Nappez le cake refroidi d'un glaçage simple (mélangez du sucre glace et le jus d'un demi citron de petite taille = adaptez l'ajout de sucre et de citron selon la consistance du glaçage qui doit être ni trop liquide, ni ferme).

Cake-citron-maïs-tranché

Posté par Ellae à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 mars 2017

Trio de spaghetti quinoa/légumes crus, aux graines et à la truite fumée

   Chose plutôt rare de ma part sur ce blog,  je vous propose une recette salée. Un plat unique, complet, qui nourrit parfaitement bien sans alourdir. Parfait pour ce début de printemps. Vous pouvez le servir, comme moi cette fois-là, dans une union chaud/froid ou entièrement froid. J'ai concocté ce plat avec les spaghetti de quinoa chaudes, des courgettes et des carottes froides, taillées en spaghetti, à l'aide d'un spiralizer (voir ce que c'est ici) que m'a offert miss Détox de Nutrildelix (merci Elyane!), des graines de courge préalablement grillées à la pôele et de la truite fumée (les végétariens et végétaliens choisiront, par exemple, un tofu fumé, qui se mariera très bien avec ce plat et le serviront coupé en larges et fines tranches grillées à la poêle).
   Pour agrémenter le tout, je vous propose une sauce légère, mais relevée en vitamines et en saveurs qui boostent tout autant le palais que notre organisme: citron, clémentine, gingembre, ail...

Trio de spaghetti de quinoa et de légumes crus
aux graines de courge et à la truite fumée

Trio-de-spaghetti

   Ingrédients (pour 4 personnes):
   2 petites courgettes / 3 moyennes carottes / 250g de spaghetti (quinoa, sarrasin, riz... pour du noglu, au blé ou à l'épeautre sinon et selon vos goûts et choix alimentaires) / 1 poignée de graines de courges / 6 tranches de truite fumée ou 1 pavet de tofu fumé / Quelques feuilles d'estragon ou autre herbe à votre goût
   Sauce: le jus d'1 clémentine, le jus d'un 1/2 citron / 1 càs de sauce tamari ou de soja / 1 petit morceau de bulbe de gingembre / 2 gousses d'ail

   Coupez les extrémités des courgettes et des carottes, épluchez ces dernières, lavez les légumes et taillez-les en spahetti au spiralizer, si vous en avez un, sinon coupez-les sur leur longueur en tagliatelles à l'aide d'un économe, ce qui fonctionne très bien. C'est ainsi que je les préparais avant de recevoir ce cadeau. Réservez.
   Faites griller les graines de courge à sec dans une poêle. Elles vont gonfler, parfois-même "éclater" comme du maïs en popcorn. Réservez.

Préparez la sauce dans une coupelle ou un verre, par exemple. Prélevez le jus de la clémentine et du demi-citron. Réduisez en purée le morceau de gingembre et les deux gousses d'ail au presse-ail. Ajoutez la sauce tamari. Mélangez.

   Faites cuire les spaghetti de quinoa.

   Dressez aussitôt les assiettes (des creuses conviennent parfaitement ou de larges bols), en plaçant les spaguetti de quinoa d'un côté, celles de carotte d'un autre, celles de courgette d'un autre encore. Parsemez de graines de courge et d'estragon. Versez un filet de sauce dessus. Placez enfin la truite fumée ou le tofu fumé, préalablement coupé/e en lamelles.
   Il faut dresser les assiettes rapidement et servir aussitôt, si vous voulez profiter de l'union chaud/froid, sinon préférez le tout froid.

 

Trio-de-spaghetti-2

 

 

20 mars 2017

Cake banane/chocolat blanc sans lactose ni gluten

   Sept semaines après la naissance de ma petite dernière, j'émerge tranquillement de ma bulle familiale. Je reviens vers vous pour vous proposer une recette simple et rapide. Il s'agit d'un cake sans beurre ni gluten. Il n'est pas vegan (j'ai utilisé des oeufs), mais sain, oui, oui, même si vous y trouvez du chocolat blanc. Celui-ci apporte une touche de gourmandise, sans excès, puisque par ailleurs l'ajout de sucre est fait en petite quantité; j'ai même plus tard essayé sans sucre, sans chocolat blanc et sans farine de riz (que de la farine de coco) pour une amie au régime, les bananes se chargeant de donner la touche sucrée.
   Il est parfait à tout moment de la journée. Entre les bananes bien mûres, le chocolat blanc caramélisé à la cuisson et l'huile de coco, ce cake est d'un molleux extraordinaire. L'humidité qu'il contient permet une conservation plus longue de son moelleux.

Cake ultra moelleux à la banane et au chocolat blanc

Cake-banane-choco-blanc

   Ingrédients
3 oeufs entiers / 4 càs de sucre de canne blond (ou autre) / 3 càs rases de farine de coco / 3 càs de farine de riz demi-complète / 200g de chocolat blanc de qualité  / 2 bananes bien mûres / 6 càs d'huile de coco / 1/2 càc de bicarbonate de sodium

   Dans une casserole, à feu très doux, faites fondre le chocolat blanc.
   Ajoutez l'huile de coco, qui fond rapidement, et mélangez pour éviter au chocolat de brûler. Retirez la casserole du feu. Réservez.
   Dans une jatte, cassez les oeufs entiers et battez-les au fouet manuel.
   Ajoutez le sucre (facultatif).
   Incorporez la farine de coco. Mélangez de façon à obtenir une pâte homogène.
   Introduisez ensuite le mélange chocolat blanc/huile de coco.
   Incorporez le bicarbonate de sodium.
   Versez dans un moule préalablement huilé et fariné. Enfournez 35mn environ, à 180°C. Vérifiez la cuisson à l'aide le la lame d'un couteau.
   Démoulez-le et laissez-le  refroidir avant de le déguster.

   Je ne réussis pas à prendre le temps de vous livrer de belles images, vous voudrez bien m'en excuser. Celles à venir seront du même acabit, j'en ai bien peur, pour un temps en tous cas....

 

24 janvier 2017

Crakers crus aux graines de courge

   Belle année 2017

   Tout d'abord, je tiens à vous réitérer mes voeux de bonne année. Qu'elle vous soit à tous douce et emplie de joie, qu'elle vous apporte épanouissement, satisfactions en tout, forme olympique, partage avec tous ceux que vous aimez et tous les autres que vous rencontrerez, projets réalisés, aise et confort.
   Pour ma part, elle commence par l'arrivée dans quelques jours d'un nouveau membre dans notre petite famille. Je tiens ainsi à m'excuser pour le peu de recettes que je partage et partagerai avec vous, pour quelques temps en tous cas. Je risque, au début, de ne pas avoir beaucoup de temps pour en publier avec cette petite fille qui va animer notre vie toute en joie, déjà pleinement en fête avec son grand frère de presque 5 ans.

   Pour l'heure, je vous livre une recette simple et rapide à réaliser à basse température. Je l'ai empruntée à Anya Kassoff, toujours dans son fameux livre Green. Il vous faudra un four réglable à basse température (46° C) ou un déshydrateur.

Crakers crus aux graines de courge

Crakers-crus-aux-graines-

   Ingrédients
160g de graines de courge
préalablement trempées dans l'eau durant 4 heures / 4 càs d'eau / 2 càs de jus de citron jaune ou vert frais / 1 càs de poudre à lever / 1/4 de càc de bon sel 

   Mixez tous les ingrédients dans un robot jusqu'à obtenir un mélange granuleux, mais homogène.
   Etalez ensuite la pâte obtenue en une couche fine sur le plateau de votre déshydrateur, préalablement recouvert d'une feuille antiadhésive en Teflex. Si vous n'avez pas de déshydrateur, étalez la pâte sur une plaque de four préalablement recouverte de papier cuisson. 
   Déhydratez à 46°C durant 6 heures.
   Retournez ensuite la préparation, en retirant la feuille de Teflex, si vous avez utilisé le déshydrateur. Cassez la pâte en morceaux de la taille de crackers.
   Remettez-les à déshydrater durant 2 heures à la même température.

   Conservez-les dans une boîte hermétique.
   Consommez-les à l'apéritif avec un dip de votre choix, une tapenade d'algues par exemple ou en accompagnement d'une soupe ou d'une salade.

A très bientôt!

  

Posté par Ellae à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


29 décembre 2016

Bûche choco-coco

   Si cela peut encore vous inspirer pour le dessert de la Saint Sylvestre, je vous propose une bûche simple que j'ai pour ma part réalisée pour le Réveillon de Noël. Il vous faudra la confectionner en deux étapes. Elle n'alourdira pas votre fin de repas, malgré le chocolat et la crème de coco. Elle est peu sucrée. Son biscuit (il s'agit de celui que j'avais fait pour une bûche roulée, il y a déjà 3 ans, ici) ne contient pas de farine, ce qui le rend très léger.

Bûche aux deux mousses
chocolat et coco

bûche-1

   Pour la décoration, j'ai utilisé un spray d'une contenance végétale avec un effet "neige" (comme celui-ci), quelques amandes concassées pour recouvrir les deux extrémités, enfin des figurines cartonnées collées à des cure-dents.
   La recette n'est pas du tout compliquée. Je l'ai voulue simple à réaliser. Mais il vous faudra vous y prendre à l'avance (la veille ou mieux l'avant-veille) et vous organiser pour la confectionner en deux étapes, 3 même avec la décoration, même si cette dernière se fait rapidement.

Bûche-2

   Ingrédients (pour 10 parts environ)

   Mousse chocolat
50cl de crème liquide entière ou de
crème fleurette (les anti-lactose peuvent utiliser une crème de soja ou une crème de coco, mais pour cette première, il vous faudra y mettre aussi de l'agar-agar pour plus de tenue)
200g de chocolat de qualité (à 70% de cacao; j'ai utilisé du Valrhona)
   Mousse coco
600ml de crème coco cuisine
50g de sucre de canne blond
4g d'agar-agar
   Biscuit cacao
160g de blancs d'oeufs 
180g de sucre
110g de jaunes d'oeufs
50g de cacao amer en poudre

Bûche-coupéeCette photo n'est pas extra, mais vous pouvez ainsi visualiser l'aspect de la bûche coupée

   Mousse chocolat  

   Faites fondre le chocolat au bain-marie ou dans une casserole avec un peu d'eau, à feu doux pour éviter de le brûler.
   Montez la crème en une chantilly ferme, puis incorporez-y délicatement le chocolat fondu et tiédi.
   Versez ensuite la mousse dans votre moule à bûche. S'il est en silicone, faites-le directement. S'il est en inox, tapissez d'abord l'intérieur du moule de ruban rhodoïd (à défaut de film alimentaire) pour faciliter le démoulage. J'ai utilisé les deux: un moule en silicone de 25cm un autre en inox de 15 cm. J'ai placé un tapis de décor à pois dans le moule en silicone, afin de créer un joli imprimé à la surface de la bûche. Avec une mousse, cela n'est pas des plus probants. Je pense que c'est bien mieux avec une crème entremet, qui est plus lisse et marque ainsi mieux l'imprimé. Mais j'aime bien l'aspect irrégulier que cela donne à ma bûche.
   Placez ensuite au réfrigérateur pour laisser prendre la mousse au chocolat, au moins 4 heures.

   Biscuit cacao

   Fouettez les jaunes d'oeufs et la moitié du sucre, jusqu'à l'obtention d'un mélanche blanchi.
   Incorporez ensuite le cacao, à l'aide du fouet.
   Montez les blancs d'oeufs en neige, puis incorporez progressivement l'autre moitié de sucre, en pluie fine. Lorsque les blancs sont bien fermes, incorporez-les délicatement et progressivement au mélange cacaoté, à l'aide d'une maryse ou d'une cuillère en bois.
   Chemisez de papier sulfurisé une plaque de cuisson d'environ 30 x 40 cm et versez-y l'appareil. Etalez-le sur toute la surface, en prenant soin de bien garnir les angles de la plaque.
   Préchauffez le four à 180°C et enfournez 13mn.
   Laissez refroidir le biscuit et réservez-le. Il vous restera du biscuit, même avec deux moules de 25 et 15cm, comme moi. Mais les gourmands s'en régaleront volontiers et il reste moelleux sans soucis dans une boîte métallique, pendant 3 jours.

   Mousse coco

   Montez la crème coco en chantilly, à l'aide d'un fouet électrique ou de votre robot.
   Ensuite, ajoutez en pluie fine et au fur et à mesure le sucre, tout en poursuivant l'action du fouet.
   Prélevez 3 cuillères de cette crème fouettée et mettez-la dans une casserole à feu doux, avec les 4g d'agar-agar. Mélangez bien au fouet manuel durant 1 mn environ. Vous verrez la consistance de la crème changer et s'épaissir. Sortez alors la casserole du feu et incorporez le mélange à crème fouettée, en attente.
   Versez la mousse coco sur la mousse chocolat.

   Décollez le biscuit du papier sulurisé, découpez-le à la taille adéquate et placez-le sur la mousse coco. Appuyez légèrement, sans faire déborder la crème, pour que le biscuit adhère bien à celle-ci.
   Placez au réfrigérateur pour plusieurs heures (une nuit, c'est mieux).

   Décor
   Démoulez précautionneusement la bûche sur une grille.
   Vaporisez-la de l'effet velouté  proposé ou confectionnez un glaçage choco-coco, par exemple, ou encore saupoudrez-la de sucre glace.
   Replacez-la sur un plat à votre convenance.
   Décorez-la avec quelques figurines et/ou autres babioles de votre choix.

   Sortez la bûche 15mn avant de la sevir.

   Je vous souhaite un très beau réveillon et une très belle année 2017,
pleine de joie, de partage, d'épanouissement et de vie!

Posté par Ellae à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 décembre 2016

Biscuits de Noël

   Voici une recette simple de biscuits de Noël à la vanille et aux épices, mais dont le goût des épices, bien présent en bouche, reste subtile. J'avoue ne pas être une amatrice de pain d'épices, bienque fait maison il soit toujours meilleur que les industriels. Je crois avoir été "traumatisée" par le fameux "Oupla boum" de mon enfance. Et cela a également joué sur mon appréciation des biscuits de Noël. Pourtant, j'apprécie les faits maison. D'ailleurs avec cette recette vous aurez la note épicée attendue de ces biscuits, sans trop d'insistance.

Biscuits de Noël

Biscuits-de-Noël

  J'ai doublé les quantités pour en faire profiter moult personnes, mais je vous donne les proportions pour une dizaine de gros bonhommes et sapins (ceux ci et ceux là), plus donc si vous utilisez des emporte-pièce à taille classique.

   Ingrédients
   170g de farine (T80) / 80g de sucre / 30g d'amande en poudre / 1 càc de vanille en poudre / / 1 càc d'épices à pain d'épices en poudre / 1 càc de cannelle en poudre / 1 grosse pincée de sel / 100g de beurre doux / 1 jaune d'oeuf / un peu d'eau si besoin

  Mélangez les igrédients secs dans une jatte.
   Ajoutez le jaune d'oeuf, le beurre mou coupé en morceau et un peu d'eau (un fond de verre) souvent nécessaire.
Mélangez du bout des doits jusqu'à obtenir une texture sableuse.
   Pétrir rapidement et formez une boule. Placez celle-ci au réfrigérateur une bonne heure ou 1/4 d'heure au congélateur.

   Préchauffez le four à 180°C.

   Etalez la pâte sur une surface plate et propre saupoudrée de farine, sur 0,5 cm d'épaisseur environ.
   Prélevez vos bonhommes et vos sapins à l'aide d'emporte-pièces.
   Enfournez 13mn environ.

   Laissez refroidir sur une grille.

   Décorez avec un glaçage, à l'aide d'un poche et d'une douille lisse à petit trou.
   Le glaçage se compose simplement de sucre glace et de jus de citron. Versez le jus de citron au fur et à mesure, de manière à contrôler la consistance du glaçage qui doit rester épais.
   Laissez le glaçage durcir.
   Conservez dans une boîte métallique (il en restait encore 5 jours après, encore très bons!).

   Précicions importantes: je dis "je", mais ce sont surtout deux de mes neveux et mon fiston qui les ont réalisés, ces biscuits de Noël. Mon fils avait très envie que l'on fasse des bonhommes pain d'épices. On a profité de la présence de ses cousins pour réaliser cet atelier biscuits. Ma nièce a fait avec moi la pâte. Mon neveu et mon fils les formes. Et tous la déco au glaçage. Ils étaient très fiers de leurs réalisations. N'hésitez donc pas à faire ces biscuits avec vos petits.

   Je vous souhaite un très bon réveillon et un beau Noël tout en partage et en joie!

 

 

 

17 novembre 2016

Flans coco vegan

 Flans coco végétaux

  Il y a quelques temps, Elyane, la miss détox de Nutridélix, m'a fait plein de petits cadeaux gourmands. Elle me gâte souvent d'adorables présents culinaires et je lui en sais gré, tout particulièrement parce qu'elle réussit toujours à me faire découvrir d'incroyables produits ou appareils et ustensiles. Pour la recette d'aujourd'hui, j'ai utilisé le sirop de datte qu'elle m'a donné. J'en avais entendu parler, mais n'avais jusqu'ici goûté que les dattes fraîches et sèches entières ou sous forme de pâte. Les végétaliens et les crudivores connaissent bien ce fruit qu'ils utilisent dans de nombreuses recettes.
   Pour ma part, j'ai choisi de faire un flan coco sous formes individuelles. J'ai empunté la recette à Végébon, toute simple et rapidement réalisable. Je les ai peu sucrés. Ils ont un bon goût et une belle texture coco valorisés par le sirop de datte qui nappe joliment le flan. La version de Végébon réalisée était cependant trop ferme. Je tenterai, une prochaine fois, quelques variations pour obtenir des flans plus crémeux.

Flan-coco-3

Ingrédients (pour 5 à 6 ramequins individuels de 150g ou de 125g de contenance environ, j'ai utilisé des pots de yaourts en terre)
2 càs de sirop de datte / 60g (100g pour les becs plus sucrés) de sucre de fleur de coco (ou complet) / 60g de noix de coco râpé / 35g de fécule sz maïs (ou autre) / 400ml de lait de coco / Sirop de datte (1 bonne cuillère à soupe par ramequin)

   Préchauffez votre four à 170°C.
   Dans une jatte, mélangez tous les ingrédients secs, puis incorporez-y le lait de coco.
   Versez dans chaque ramequin une bonne cuillère à soupe de sirop de datte, puis répartissez-y la préparation coco.
   Faites bouillir de l'eau et versez-la dans un plat pour faire cuire ensuite les flans au four au bain-marie, durant 40mn (j'essaierai 30mn , la prochaine fois pour les avoir moins fermes).
   Sortez-les ensuite du four et laissez-les refroidir.

   Ils se conservent au réfrigérateur 2-3 jours, mais pensez à les sortir au moins une demie heure avant de les servir, démoulés dans de petites assiettes, à l'aide de la lame d'un couteau.
  

 

Posté par Ellae à 10:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 octobre 2016

Cheesecake cru de Jamie Oliver

    Cela fait un bon moment que je voulais tenter un cheesecake cru pour sa texture fondante que la cuisson annihile toujours, je trouve, même quand elle est douce. Et puis, si je reste une adepte du cheesecake cuit, agrémenté d'un bon coulis fruité, mon homme n'en est pas fan. J'étais certaine qu'il succomberait à la texture du cheescake cru et cela n'a pas manqué. J'ai donc choisi pour son anniversaire une version non végétale pour voir ce que cela donnait et parce qu'il aime la crème d'origine animale. J'ai depuis tenté une version végétale, apportée chez des amis, mais n'ai pu la prendre en photo. Je recommencerai bientôt pour vous offrir cette version.

   J'ai choisi une recette de Jamie oliver, qui utilise ni oeuf ni gélatine. Mais il y a de la crème liquide et de la crème philadelphia pour la crème, des biscuits "digestive" et du beurre pour la croûte.

Cheesecake sans cuisson
de Jamie Oliver

 

Cheesecake-cru-entier-4

Cheese-cru-1-coupé

   Ingrédients (Pour 10 personnes environ)
   La croûte
   125g de beurre mou préalablement coupé en dés (Jamie Oliver en met 150g) / 150g de biscuits au choix (j'ai utilisé des "Digestive", Jamie Oliver propose des spéculos) / 100g de flocons d'avoine / 1 càc de mélange de pain d'épices ou de spéculos.

   La crème
   1 gousse de vanille ou 1 càc rase de vanille en poudre / 500g de philadelphia (Jamie Oliver en propose 600g) / 30cl de crème fleurette / 125g de sucre blond de canne (Jamie en propose 150g) / 1 gros citron non traité

   La croûte
   Dans un robot, réduisez les biscuits en poudre, puis aujoutez le beurre et mixez par à coups.
   Dans une casserole, faites dorer les flocons d'avoine, sous votre vigilance, de manière à ne pas les laisser brûler, cela survient vite.
   Ajoutez les flocons d'avoine et les épices à la préparation biscuits/beurre mixés, en les incorporant à la cuillère en bois. Il ne faut surtout pas les mixer, afin de donner à la croûte une texture granuleuse, rustique.
   Tapissez-en le fond d'un moule à charnière, préalablement chemisé avec du papier cuisson.
   Placez au réfrigérateur.

   La crème   Prélevez le zeste du citron, puis son jus. Réservez.
   Dans un saladier, versez la crème Philadelphie, la vanille, le sucre, le zeste et le jus du citron. Mélangez au batteur électrique.
   Montez par ailleurs la crème liquide en chantilly.
   Incorporez ensuite cette dernière à la préparation précédente.
   Si vous en avez, placez du ruban robloïde sur la parroie  circulaire
interne du moule pour un démoulage plus facile et l'obtention d'un contour lisse.
   Versez la préparation sur la croûte.
   Placez au réfrigérateur au moins 4 heures. Le mieux est de faire ce cheese-cake la veille.

   J'ai utilisé une poche à douille avec la fin de la crème et ajouter quelques airelles pour une jolie décoration.

   Servez avec un coulis de votre choix. J'en ai utilisé un aux fruits rouges.

18 septembre 2016

Comme un Pad Thaï

   Fois rare sur ce blog, même si l'envie de vous en livrer davantage est là, je vous propose une recette salée. Un plat complet et vegan, à la façon du Pad Thaï, plat thaïlandais de nouilles sautées aux légumes et cacahuètes. Il est très simple à réaliser. Il vous faudra juste un peu de temps pour procéder en plusieurs étapes: la conception d'une poêlée de légumes, d'une autre de tofu fermenté sauté, des pâtes et d'une sauce cacahuète. Mais ce n'est pas si long à faire! Manger sain et bon demande toujours de prendre un peu le temps de cuisiner. Le plaisir de la dégustation et du partage récompense le moindre de nos efforts! Ne vous en privez donc pas! Je sais que vous êtes nombreux à connaître cette joie, mais beaucoup d'autres ont encore du mal à se lancer, faute de temps et de savoir-faire, affirment-ils (même si cela change véritablement, ces dernières années). Je vous assure qu'il n'y a rien de bien compliqué à cuisiner ainsi. Cette recette n'a rien de très élaboré finalement. Quant au temps, vous ne le compterez plus de la même manière, quand vous vous serez véritablement mis aux fourneaux avec l'envie de bien manger et de partager vos conceptions. On ne vous arrêtera plus alors et vous ne trouverez ça plus si long à réaliser.

 

 

Comme un Pad Thaï
plat complet vegan

Pad-thaï-à-ma-façon

   J'ai utilisé des spaghetti complètes de farine d'épeautre, mais vous pouvez choisir toutes autres pâtes. La tradition thaïlandaise les veut à la farine de riz avec la forme de tagliatelles (vous les aurez ainsi sans gluten pour les intéressés), mais variez les plaisirs en choisissant des pâtes de farines et de formes différentes d'une fois à l'autre. Quant au tofu, je l'ai choisi fermenté et au pesto (vous le trouverez au rayon frais des boutiques bios), mais n'hésitez pas à choisir un autre tofu (parfumé, en tous cas, comme un non fermenté, mais ferme, le roso, le basilic ou le fumé ou au contraire un fermenté parfumé, comme celui aux baies roses, en tous cas tous bien goûteux).

Ingrédients (pour 4 assiettes généreuses):
Environ 400g de pâtes / 6 belles carottes / 3 poivrons rouges / 4 petites courgettes ou 2 grosses / de l'huile d'olive / de la sauce tamari (j'utilise celle apauvrie en sel) ou de soja, 4-5 càs environ / 1 bouquet de feuilles de coriandre fraîches / 3 gousses d'ail / des épices en poudre: fenugrec, coriandre,  garam masala / 6 càs de cacahuètes non salées
et non grillées (vous les grillerez vous-même) / 400g de tofu fermenté au pesto (par exemple).

Sauce: 200g de cacahuètes non salées et non grillées / sauce tamari / le jus d'1 citron / 4 à 5 càs de purée d'arachide ou d'amande blanche / sel de l'Himalaya (si vous ressentez le besoin de saler un peu plus).  

   Dans une pôele sèche, faites griller les cacahuètes pour agrémenter les légumes. Réservez-les pour le dressage des assiettes.
   Dans la même poêle, faites griller les autres cacahuètes pour faire  la sauce. Placez-les dans votre robot. Ajoutez la purée d'arachide, le tamari et le jus du citron. Mixez finement. J'utilise mon blender puissant pour obtenir une sauce lisse. Mais si vous n'avez pas de robot puissant, votre sauce aura quelques fins morceaux de cacahuètes, ce qui ne sera pas un problème pour autant, ce sera juste un peu moins fin. Réservez dans un bol de service.
   Par ailleurs, épluchez les carottes et lavez-les avec les courgettes et les poivrons. Coupez-les en rondelles légèrement fines. Fendez-les poivrons en deux, équettez-les et épépinez-les. Coupez-les en lamelles légèrement fines, elles aussi., mais pas trop non plus (4mm environ). Coupez l'extrémité des courgettes, coupez-les en deux sur la longueur, puis en lamelles de la même épaisseur que les poivrons sur la largeur. Réservez.
   Dans une poêle, versez un généreux filet d'huile d'olive, 1 càc rase de garam masala, 1 càc rase de fenugrec et 1 càc rase de coriandre en poudre. Laissez chauffer à feu moyen moins d'une minute.
   Faites chauffer votre eau pour les pâtes dans une casserole.
   Revenez à vos légumes et placez ensuite les carottes tranchées dans la poêle chaude, huilée et épicée. Faites-les sauter 5mn, en remuant très régulièrement à feu moyen +.
   Ajoutez ensuite les courgettes et les poivrons coupés. Faites sauter les légumes jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Il faut remuer très régulièrement pour ne pas les laisser brûler. Versez la sauce tamari durant la dernière minute et ajoutez les feuilles de coriandre, préalablement lavées, séchées et ciselées, les dernières secondes. Recouvrez et laissez sur feu doux minimal, le temps de faire cuire vos pâtes.
   Faites cuire vos pâtes dans la casserole d'eau bouillante. Quand elles sont prêtes, égouttez-les et versez un filet d'huile d'olive et quelques pincées de sel, selon votre goût (pas trop, parce que la garniture de légumes le sera aussi par le tamari, moi, je m'en passe).
   Dans une autre pôele (peut-être celle des cacahuètes pour limiter la vaisselle déjà importante ici!), faites sauter le tofu coupé en gros dés, à feu moyen. remuez délicatement, parce que le tofu fermenté s'écrase facilement, ce qui n'est pas le cas du tofu non fermenté. Réservez.

   Dressez alors les assiettes en y déposant d'abord les pâtes, puis les légumes, le tofu et les cacahuètes entières que vous avez grillées. Ajoutez enfin un peu de sauce cacahuète et servez immédiatement.

   MERCI à Marion pour la photo!